Colloque Visions du monde animal : Résumés - SÉANCE 10

SÉANCE 10 : VISIONS DU MONDE ANIMAL, PERSPECTIVES ET ANIMALISATION

Éric BARATAY (France)
Chercher le point de vue animal : l’exemple de la Première Guerre mondiale
Passer du côté des animaux et s’inquiéter de leur point de vue, dans un sens géographique et psychologique, pour saisir les comportements de ces acteurs et mieux comprendre les relations avec les hommes, pose un certain nombre de questions et de problèmes épistémologiques et méthodologiques qu’on peut aborder par l’exemple de la Première Guerre mondiale, qui a mobilisé quantité d’animaux à des niveaux jamais atteints jusqu’alors, notamment à propos des documents utilisables, des manières de les retourner pour passer du versant humain au versant animal, du croisement de leurs dires avec les connaissances physiologiques et éthologiques actuelles pour établir des vécus, du croisement de l’histoire avec l’éthologie pour établir une histoire éthologique, de ce que chacune des disciplines peut apporter à l’autre, enfin des manières d’écrire une histoire du côté des animaux.
ÉCOUTER LA COMMUNICATION DE ÉRIC BARATAY
Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2013 Université Laval