Colloque Visions du monde animal : Résumés - SÉANCE 11.2

SÉANCE 11 : FIGURATIONS ANIMALES ET TRANSFORMATIONS

Emmanuelle PICCOLI (Belgique)
Les cochons d’Inde à Cajamarca (Pérou) : entre animaux socialisateurs et animaux commerciaux
Ces dernières années, la place attribuée aux cochons d’Inde ( Cavia porcellus ) et leur rôle dans l’économie des familles paysannes de Cajamarca (Pérou) se sont considérablement modifiés. Les programmes sociaux porteurs des visions hygiénistes et le développement de l’élevage intensif les ont progressivement fait entrer dans des circuits économiques dirigés avant tout vers le marché et les ont éloignés du centre de la maisonnée. Or, les cochons d’Inde sont traditionnellement, dans les Andes, les animaux qui signifient et actualisent les liens sociaux au travers de logiques de don et contre-don, notamment dans les cas des relations de parrainage/compérage. En outre, ils partageaient, jusqu’il y a peu, tout comme les autres animaux domestiques les espaces intimes de la famille, ce qui correspondait à une vision spécifique de la relation à l’environnement et aux animaux. Finalement, au travers de la modification de la place et de la fonction des cochons d’Inde et des nouveaux espaces qu’ils occupent, ce sont les modifications plus générales de la région andine de Cajamarca qui se donnent à voir.
Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2013 Université Laval