Colloque Visions du monde animal : Résumés - SÉANCE 3.2

SÉANCE 3 : LES RELATIONS ANIMAUX-HUMAINS : UNE QUESTION DE DISTANCE ?

Vanessa MANCERON (France)
Entre projection, distanciation et anthropomorphisation : étude comparée des manières de figurer la proximité avec les animaux au sein des mouvements naturalistes et animalistes
Cette contribution vise à mettre en perspective, dans une approche comparative, deux terrains menés en France et en Angleterre auprès des naturalistes amateurs et des défenseurs de la cause animale. Chaque groupe produit des artefacts pour entrer en contact avec ses animaux de prédilection ainsi que des récits pour décrire les relations expérimentées et imaginées nouées avec eux. Tout un jeu sur la distance et la projection à travers les différentes apparences et formes corporelles que les hommes endossent ( morphos ) peut ainsi être mis au jour, qui permet de contraster les différentes visions du monde animal.
Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2013 Université Laval