Colloque Visions du monde animal : Résumés - SÉANCE 3.3

SÉANCE 3 : LES RELATIONS ANIMAUX-HUMAINS : UNE QUESTION DE DISTANCE ?

Michèle THERRIEN (Canada)
La parole partagée. Efficacité et paradoxes des échanges parlés entre chasseur et animal
La parole met en action ce qu’elle donne à entendre et transforme les situations. Échangée entre un chasseur inuit et une proie potentielle, la parole, dite ou chantée, murmurée ou proférée à haute voix, oscille entre protection et captation et fait appel à divers procédés rhétoriques. Les paroles douces, flatteuses, séductrices adressées à l’animal, bien qu’ambivalentes, correspondent à des positions assumées. Adressée par l’animal à l’humain, la parole respecte un ensemble de règles protocolaires tout en trahissant un attachement à des règles de conduite que les humains ont une propension à enfreindre. Quels que soient son origine, son destinataire et ses modalités d’expression, la parole engage des savoirs et affirme un point de vue sur le monde. Quelle place occupe-t-elle actuellement ?
ÉCOUTER LA COMMUNICATION DE MICHÈLE THERRIEN
Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2013 Université Laval