Colloque Visions du monde animal : Résumés - SÉANCE 8.2

SÉANCE 8 : TABLE RONDE DE RECHERCHES MENÉES PAR DES ÉTUDIANTS À LA MAÎTRISE/MASTER 2

Anirban GHOSH (Canada)
Lorsqu’une population déplacée redéfinit ses relations avec les animaux. Le cas des Rohingas de Birmanie au Québec
Contrairement aux citadins modernes qui vivent dans un univers consumériste où le capitalisme industriel a réduit l’animal à un objet de consommation ou de loisirs, les Rohingyas, un peuple originaire de Birmanie, considèrent toujours les animaux comme faisant partie de leur propre identité. Dans cette présentation, j’analyse ces différences en suivant le cas de la communauté rohinga de Québec qui y a été installée dans le cadre d’une entreprise de relocalisation. J’aborde également la transformation des pratiques et l’acculturation des Rohingas au contact d’un monde qu’ils découvrent progressivement.
Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2013 Université Laval