Colloque Visions du monde animal : Résumés - SÉANCE 9.3

SÉANCE 9 : MÉDIATIONS ANIMALES ET INTERACTIONS POSITIVES ENTRE LES EXISTANTS

Nathalie SIMON (Canada)
Le chien, révélateur et médiateur de son environnement humain : méthode d’évaluation écologique
La niche écologique du chien est actuellement composée en grande partie par l’environnement humain, ou plutôt l’environnement déterminé par les humains. Le chien est devenu par là-même un révélateur essentiel des différents types d’environnements humains. L’évaluation des ajustements du chien par la méthode écologique, permet de découvrir une grande variété d’environnements et de situations. Elle permet également d’enquêter sur les interrelations entre les composantes de vie du chien et de l’humain. La collecte de renseignements de la méthode écologique étant à la fois ouverte et structurée, les évolutions respectives de l’humain et du chien peuvent être envisagées logiquement. Grâce à cette approche, le regard sur la relation entre l’homme et le chien n’a pas besoin de confondre les espèces dans un sens ou dans l’autre. Les particularités éthologiques et les potentiels d’adaptation de l’humain comme du chien, sont pris en compte au travers de la réalité de chacun, individuellement comme en groupe. Dans de telles conditions d’intervention, les professionnels pour les humains comme pour les animaux peuvent alors collaborer pour faire émerger de façon positive, solide et durable, les aspects favorables du chien devenu un véritable médiateur social et éducatif.
ÉCOUTER LA COMMUNICATION DE NATHALIE SIMON
Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2013 Université Laval