• Anthropologie et Sociétés - Fondée en 1977

Présentation. Femmes et subjectivations musulmanes : prolégomènes

Abstract/Resumen

Women and Muslim Subjectivations

Mujeres y subjectivaciones musulmanas

Résumé

Religion et psychanalyse sont si souvent interpellées l’une par l’autre qu’elles en viennent à former une dyade dont les termes seraient inséparables. L’espace de ce numéro thématique n’est pas approprié pour décortiquer une telle dyade, d’autant plus que la psychanalyse comme la religion sont des champs pluriels, des notions parapluies qui abritent respectivement de multiples modes d’appréhension de l’être, du sujet et du réel. Avoir eu l’espace nécessaire, il aurait été pertinent de confronter pour mieux les comparer les appréhensions du religieux par différents psychanalystes d’autorité historique tels que Sigmund Freud, Mélanie Klein, Jacques Lacan ou Françoise Dolto. Nous nous en tiendrons à celui qui est souvent reconnu comme le fondateur de la psychanalyse, à savoir Sigmund Freud, pour effectuer un bref détour par la psychanalyse freudienne et quelques-uns de ses derniers écrits rédigés alors que l’orientalisme était un paradigme dominant...

Pour citer cet article

Abdelwahed Mekki-Berrada, « Présentation. Femmes et subjectivations musulmanes : prolégomènes », Anthropologie et Sociétés, vol. 42, no 1, 2018 : 9-33

Femmes et subjectivations musulmanes
Volume 42, numéro 1
Retour au numéro publié
Couverture : Femmes et subjectivations musulmanes