• Anthropologie et Sociétés - Fondée en 1977

Cosmologie

L’« à-venir » au regard de l’« en-cours ». Ressorts d’un point de vue onirique sur ce qui n’est pas encore advenu chez les Wayùu de Manaure (Colombie)

Les Wayùu de Colombie accordent au rêve des vertus prédictives. Ils estiment ce faisant qu’il est possible d’adopter un point de vue éclairé sur des évènements n’étant pas encore advenus. Je propose d’analyser les ressorts de tels présupposés, au regard des conceptions qui gravitent autour de l’expérience onirique. Cet article montre ainsi que loin de reposer sur une version déjà écrite de l’histoire, la plausibilité d’un regard projectif renvoie plus fondamentalement à des conceptions du rêve et des évènements tels qu’ils sont précipités par des esprits ou des entités intentionnelles.

Émissaires des ancêtres : Les oiseaux dans la vie et dans la cosmologie des Truku de Taïwan

Les Truku de Taïwan, jadis reconnus pour l’art de la guerre et la chasse aux têtes humaines dans les forêts montagneuses de l’île, possèdent une riche connaissance de la faune et de la flore sauvages qui s’y trouvent. Les chasseurs et les horticulteurs observent le comportement des oiseaux pour le plaisir, pour protéger leurs semences et pour y déceler des signes divinatoires. L’oiseau appelé sisil (Alcippe à joues grises, Alcippe morrisonia), qui est devenu le symbole national des tribus sadyaq (seediq/sediq/sejiq) et truku, prédit le succès ou l’échec à la chasse.