• Anthropologie et Sociétés - Fondée en 1977

Mensonge

La pierre qui parle ou le savoir ventriloque. Réponse rukuba aux masques et aux possédés des ethnies voisines

Cet article examine le statut des manifestations vocales que les Rukuba assignent aux masques et aux possédés des sociétés voisines. Les Rukuba n'ont ni cultes de possession ni masques, deux institutions qu'ils méprisent. Ce dédain est montré en creux dans une technique divinatoire sonore qui prend le contrepied des langages des possédés et des masques des sociétés voisines en formant avec eux un groupe de transformations.