• Anthropologie et Sociétés - Fondée en 1977

Intérêt général

Perspectives d’acteurs sur le bien commun de l’éducation. L’État, les lycéens et les pratiques éducatives à Yogyakarta (Indonésie)

Définir un objectif commun d’éducation du point de vue d’un État n’apparaît pas comme une tâche insurmontable dans la mesure où les énoncés restent larges et approximatifs. Pourtant, la diachronie indonésienne révèle — au fil de la succession des classes sociales dominantes — qu’à la suite de trois générations seulement, les définitions du bien commun éducatif ont été fortement modifiées. Sur cette base, les résultats de l’enquête de terrain présentés ici donnent la parole aux lycéens, mais aussi aux autres acteurs locaux.