• Anthropologie et Sociétés - Fondée en 1977

Japon

Le Japon à l'âge de l'internationalisation

Le Japon des années 1980 est à l'heure de " l'internationalisation ". Cet article examine comment certains auteurs japonais définissent ce terme, dans les secteurs économique et culturel. Dans le premier, l'internationalisation signifie, selon eux, l'ouverture du marché japonais, en particulier celui des produits agricoles, les échanges de biens, de capitaux et d'informations au niveau international et l'implantation d'industries japonaises hors du Japon.

Les trésors perdus. Ordre/désordre social et récits de révolte des adolescents japonais

II existe dans le Japon contemporain plusieurs formes de révolte adolescente. L'une d'elles est le refus scolaire des élèves du cycle inférieur du secondaire (7e-9e années). Divers discours ont proposé une explication de cette révolte, et ces discours ont orienté la façon de concevoir le problème et ses solutions. En général, au Japon, la révolte des adolescents est perçue comme une " maladie de la civilisation ", liée à la modernisation. Ses causes immédiates seraient l'urbanisation et la transformation de la famille en famille nucléaire.

L'idéologie de l'homogénéité culturelle dans l'archéologie préhistorique japonaise

De nombreux Japonais, y compris un ancien premier ministre dont la remarque causa un remous international, affirment que la force de la nation japonaise réside dans son homogénéité culturelle et ethnique. L'idée selon laquelle une petite nation insulaire disposant d'un réseau rapide de communication peut développer une culture homogène est vraisemblable dans le contexte contemporain ; cependant, cela n'a pas toujours été le cas dans le passé.

Révisionnisme, japonisme, culturalisme : comment expliquer le succès économique japonais ?

Cet article porte sur l'explication du succès économique du Japon après la Seconde Guerre mondiale et sur l'interprétation des frictions commerciales récentes entre le Japon et les États-Unis. Il est divisé en trois parties. La première porte sur l'explication donnée par des auteurs, que l'on a appelés les révisionnistes, du succès japonais depuis 1945. Cette explication se fonde sur une conception de la société japonaise comme différente des sociétés occidentales, en particulier dans ses arrangements institutionnels et dans sa politique industrielle.

Le concept de culture dans l'analyse du développement économique du Japon

Plusieurs auteurs ont voulu, à tort, éliminer tout examen des facteurs culturels dans l'explication du développement économique japonais sous prétexte que ce concept était difficile à définir. La culture est ici définie comme liée à la motivation, à la rationalisation, au choix, à la prise de décision. L'importance de ce concept vient de sa référence aux limites imposées aux actions.

Soins intégrés. Handicaps sociaux et ordre moral dans un centre japonais pour le traitement de l'épilepsie

Cet article traite du programme de soins appliqué dans un centre japonais de traitement de l'épilepsie (JEC) dont l'objectif est de permettre la réintégration sociale des patients. Bien que ce programme ait été mis sur pied parce que des groupes de pression évoquaient les nombreux problèmes sociaux qui affectent les personnes épileptiques, il détourne l'attention de ces problèmes dans sa forme actuelle. Le programme du JEC est centré sur la réforme du comportement; il vise à remodeler les habitudes et la personnalité des gens souffrant d'épilepsie.

Temps narratif et incertitude en médecine clinique

Les stratégies narratives auxquelles recourent les médecins traitants pour esquiver les incertitudes qu'ils affrontent au moment de poser un diagnostic, d'établir un pronostic ou de se prononcer sur l'efficacité d'un traitement semblent varier selon la spécialité médicale, les qualités temporelles de la pratique clinique et les processus morbides en cause. Cet essai propose deux concepts issus de la theorie littéraire — temporalité et construction de l'intrigue — comme des perspectives permettant d'interpréter la pratique clinique.

Le Japon, société sans classes ?

L'n certain nombre d'auteurs japonais nient la pertinence d'une analyse de classes dans le cas du Japon. Parmi les arguments utilisés comme preuves, quatre sont examinés de façon critique dans cet article : le postulat de l'homogénéité culturelle, l'influence du système de maisonnée traditionnelle, la démocratie industrielle, et le tassement de l'immense majorité des Japonais dans une " grande masse moyenne ". Cet examen nous amène à remettre en question l'hypothèse de l'absence de classes au Japon en montrant, d'une part, les faiblesses des arguments présentés et.