• Anthropologie et Sociétés - Fondée en 1977

Génétique

« L’appel du sang ». Le débat sur la restitution des enfants de disparus en Argentine post-dictatoriale

Durant la dictature en Argentine (1976-1983), quelque 30 000 personnes disparurent, y compris 500 nouveau-nés et jeunes enfants. La majorité de ces enfants ont été remis à des familles de militaires qui les ont élevés comme les leurs. Las Abuelas de la Plaza de Mayo (Les grands-mères de la Place de Mai) est un organisme humanitaire qui s’est formé dans le but de retrouver les petits-enfants disparus et de les retourner à leur famille biologique.