• Anthropologie et Sociétés - Fondée en 1977

Afrique

Temps, prédiction et avenir dans la divination rétrospective. Étude d’un cas en Zambie

Les conceptions actuelles du temps dans l’étude de la divination en Afrique nous contraignent à choisir entre les techniques prophétiques et les techniques rétrospectives. Confrontés au fait que la divination prophétique est peu fréquente en Afrique subsaharienne, nous nous tournons vers la divination que l’on appelle rétrospective. Et cependant, ces méthodes africaines qualifiées de rétrospectives sont orientées vers l’avenir.

De l'animal au trophée : réification ou relation amoureuse ?

Dans l’industrie de la « chasse au trophée » telle que pratiquée de nos jours, il semblerait que l’animal soit largement réduit à une marchandise dont la valeur dépend du trophée potentiel qu’il représente : on est ainsi facilement tenté de croire que ce type de pratique constitue le niveau zéro de la relation à l’animal, en tout cas vu sous l’angle des considérations affectives.

Bêtes de terrain : savoirs et affects dans l’invention de l’ethnozoologie

L’invention de l’ethnozoologie en Afrique de l’Ouest entre 1928 et 1960, à une période où l’ethnologie française se professionnalise et où de nouvelles méthodologies d’enquête de terrain sont mises en place, donne à voir la construction de savoirs inédits, à la croisée de l’ethnologie et de la zoologie. Les ethnologues africanistes de l’époque, et Marcel Griaule en premier lieu, entretiennent des relations variées et souvent privilégiées avec les animaux.

Les anthropologues au four et au moulin de l’interdisciplinarité et de la problématique du développement en Afrique

L’interdisciplinarité existe aujourd’hui, mais davantage dans le discours proclamé que dans sa mise en œuvre effective. L’observation montre que les scientifiques ou les techniciens se cachent souvent derrière le dogmatisme disciplinaire pour empêcher le rapprochement des compétences interdisciplinaires. La réalité fait pourtant apparaître que l’anthropologie n’appartient pas aux anthropologues, pas plus que les autres disciplines n’appartiennent à ceux qui s’en réclament ou s’identifient totalement.

Interdisciplinarité et renouvellement de l’anthropologie africaniste. L’exemple de l’anthropologie médicale

L’anthropologie a un atout majeur, sa méthode empirique (l’enquête de terrain prolongée), mais elle est parfois trop prisonnière de son passé exotique et primitiviste, et trop encline à un repli identitaire disciplinaire. C’est le cas en particulier de l’anthropologie africaniste qui doit renouveler profondément ses objets comme ses concepts. Elle doit aussi mieux prendre en considération la contribution de la production de connaissances à des entreprises de réformes, et s’intéresser à des enjeux non seulement intellectuels mais aussi sociaux.