• Anthropologie et Sociétés - Fondée en 1977

Maladie

Politiques publiques et intimité face à la maladie grave. Situer le rôle des proches aidants en Suisse

Ce texte traite de l’emprise que peuvent avoir — ou non — les politiques publiques sur l’engagement des proches auprès de membres de la famille gravement malades, tout particulièrement les conjoints. Lors d’une enquête anthropologique menée en Suisse romande (francophone) entre 2012 et 2016, nous avons cherché à comprendre comment ces derniers parvenaient à articuler travail, famille et accompagnement et, par conséquent, à endosser le rôle de proche aidant promu par les services de santé publique.

« Dire » la maladie du malade : à propos d’un service de médecine interne au Cameroun (note de recherche)

Cette note décrit le fonctionnement du service de médecine interne d’un hôpital de référence du Grand Nord du Cameroun. Nous nous intéressons spécifiquement aux rondes, ce rituel qu’on retrouve dans la plupart des hôpitaux et qui n’a cependant pas vraiment bénéficié de l’attention des anthropologues. Le but de cette note est de montrer comment la maladie (disease) y est faite (enact) à travers une façon particulière de « voir », d’« écrire », de « parler ».

Les uns et les autres en Guyane : le jeu des identités ethniques sur la scène de l’accès aux soins (note de recherche)

Cette note de recherche porte sur la différenciation des pratiques de professionnels de l’accès aux soins, en Guyane française, selon les identités ethniques que ces professionnels attribuent à leurs usagers. L’analyse est menée dans une perspective constructiviste, selon laquelle une identité ethnique n’est pas une entité au contenu culturel objectif et résulte plutôt de la sélection, par les acteurs sociaux, de quelques caractéristiques culturelles qui leur semblent pertinentes pour désigner le soi et les autres.

De Third Mesa à Bloomsbury : parcours d’une anthropologue vers les soins palliatifs

L’anthropologue Myra Bluebond-Langner est une chef de file et pionnière dans l’étude d’enfants qui vivent avec des maladies graves limitant l’espérance de vie. En retraçant son parcours intellectuel et de recherche, elle souligne combien l’ethnographie et les approches théoriques anthropologiques sont fécondes dans de nombreux champs d’enquête, dont le domaine émergeant des soins palliatifs pédiatriques.